Info: S'inscrire sur le forum, c'est recevoir automatiquement le Times complet en newsletter !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Times n°12 : Maisial 638

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:53


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:54

La chasse au trésor de maitre jiraya



Article d'Amatos, bannière de Poiro-féka

Le 30 Martalo, Maitre jiraya et ces condisciples (sylvain-le-iop, xxfrkxx, brizeisse et homer ) avait organisé une grande chasse au trésor ayant pour point de départ la très célèbre foire du Trool. Les lots mis en jeu étaient à la hauteur de l’évent, avec entre autre : gélano ,collier rat blanc et noir, 100 cotes de rib, 2 lots de 10 œufs de dragoeuf noir +25 coquilles, 2 lots de 10 œufs de dragoeuf dorée +25 coquilles,1 lot de 10 œufs de dragoeuf saphir +25 coquilles, 500 peaux de larves verte, 500 peaux de larves orange, 500 peaux de larves bleu, 500 cornes de bouftou, 200 champignons, 3000 cuirs bouftou, 3000 cuirs boufton blanc, 3000 cuirs boufton noir, 500 langues de pissenlit,1 étoffe meupette, 4 chanvre euphorique et une écorce Chêne Mou.
Et comment ont-il fait pour départager la meute d’aventuriers alléchés par la promesse de lots ? Jiraya et ces disciples vendirent pendant 2 heures des parchemins liés et à la fin de cette session, la cible du parchemin apparu provoquant la ruée des aventuriers. Ceux-ci ne furent pas au bout de leurs peines, la personne en question ne donnant pas les fameux trésors mais une énigme. Une fois la réponse en poche, il donnait un nouveau parchemin lié qui envoyait nos braves aventuriers jusqu'à un nouveau larron. Ce petit manège dura au grand dam des aventuriers jusqu'à ce qu’ils furent départagés. Le classement final fut celui-ci :
1-abradida
2-enutrof del
3-dragon iop
4-korius
5--alix
6-lord-temp
7-hasaeim
8-fullmetal
9tehemin
10-magicgunner
11-driss
12-maranok
13-newtonixx
14-ghamanoula
15-yop powa
16-sou-pic
17-lagan
18-argentik
18-ma-anni
19 eomith
20-majosmask
31-soulink
22-l'ankou
23-lug
24-joe le taxi
25-devil of despair
26-zenixx
27-tipierro
28-arc defeum
29-zaol
30-kasda
31-le chef des PA
32-shaniawolf
33-eiki

Tous repartirent donc avec leurs lots et les organisateurs promirent de revenir bientôt pour une nouvelle chasse au trésor.

Note d’Amatos : malheureusement je n’ai pas de fotow de cette chasse au trésor, n’ayant pu y assisté car me remettant de mon kidnapping par cette maudite bande de bwork.

Bardesquement votre,
Amatos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:55

Une île glacée




Article de Sélène, bannière de Mekiis

Cela fait quelques semaines que les marins du port de Madrestam ont récupéré un message dans une bouteille.

Vous allez me dire "et alors ?".
C'est vrai que ce ne sera pas la première fois qu'un message arrive genre : "Au secours, je suis coincé sur l'île de Moon. J'ai été trompé par l'agence touristique qui m'avait pourtant fait un prix "canon". "

Et je vous admettrai que ce message n'aurait pas suscité mon intérêt si toutefois les gardes d'Amakna n'avait pas été envoyés pour rechercher ce message et toutes les personnes l'ayant lu pour mener une enquête approfondie. J'ai donc appris plusieurs choses en laissant trainer mes oreilles aux bons endroits (qui a dit "indiscrète" ?).

Le message a été envoyé par des gens habitant une île nommée Frigost. Cette île n'est actuellement répertoriée nulle part sur les cartes. Le message était un appel à l'aide, ses habitants nous prévenant être figés dans une sorte de bulle temporelle les faisant revivre indéfiniment le mois de descendre.

Après de nombreuses recherches faites par mon ami le bibliotécaire Harry Stote (c'est dingue comment les gens deviennent subitement vos amis et coopératifs quand ils ont une dague sous la gorge), nous avons réussi à remettre la main sur quelques éléments historiques expliquant les origines de cette île.

Vous n'êtes pas sans savoir que Jiva, protectrice de Javian, doit lutter chaque année pour que Djaul, le démon protecteur du mois de Descendre, ne puisse prolonger la durée de son mois. Du coup, au terme de leur affrontement, ils en ressortent chacun fortement affaiblis et ne peuvent pas faire grand chose le reste de l'année. Et bien tenez vous bien, chers lecteurs, il paraitrait que Jiva ait fomenté un coup tordu pour supprimer Djaul indirectement !

En effet, il y a environ 2 siècles et demi, elle a contacté un xélor nommé le Comte Harrebourg, célèbre fabricant de montres et horlogeries diverses. Celui-ci vivait paisiblement sur l'île de Frigost. Elle lui confia un artefact de très grande puissance pour qu'il puisse créer une horloge permettant de passer directement du mois de novamaire à javian et par là même éradiquer l'influence malsaine de Djaul.

Bon évidemment, même dans une mécanique bien huilée, tout ne se déroule pas comme prévu. Construire une horloge de ce type ne se fait pas sans bruit. Et la rumeur a couru jusqu'aux oreilles de Djaul qui vint en personne demander des comptes à Harrebourg. Celui-ci tenta de rouler le démon mais le seul résultat, c'est que cette tentative jeta un froid sur leur relation.
Le démon utilisa tous les pouvoirs de sa fureur sur l'île de Frigost, c'était un spectacle terrible à vous glacer le sang. Tout ce déchainement de magie perturba manifestement l'horloge en construction et cela eut des conséquences intéressantes... heu pardon, désastreuses. L'île toute entière fut congelée dans la neige et la glace de Descendre, bloquant ainsi routes et navires. Pire ! Le temps lui même fut détraqué. Les habitants étaient condamnés à vivre et revivre indéfiniment le mois de Descendre.
Isolée dans sa stase temporelle, l'île disparut des mémoires, des écrits et des cartes, jusqu'il y a quelques jours.

Nombreux sont les marins qui sont déjà à la recherche de cette île. Il paraitrait qu'Otomaï lui même a commencé à mener des recherches sur une potion permettant de ne pas subir la malédiction de l'île. Des bruits courent également sur l'implication de Jiva pour envoyer des émissaires sur l'île et reprendre contact.
Il est sûr que nous aurons des nouvelles de cette île mystérieuse dans les prochains mois. Nul doute que lorsque celle-ci aura été localisée et que des routes maritimes sûres auront été définies, nous verrons de nombreux aventuriers déferler là bas pour piller... heu rechercher de nobles quêtes et délivrer la population locale de sa malédiction.

Si vous rêviez d'une nouvelle destination au soleil et sous les cocotiers, vous allez être déçus ! Préparez plutôt vos lainages, votre whum et armez vous de votre courage. D'ici quelques mois, il est possible que cette île vous réserve des sueurs froides...


Sélène, Barde au coeur gelé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:55

Assaut de bworks sur le Summens Times



Article d'Amatos, bannière d'Esphandiar


A force de répandre notre journal dans toute la contrée, ça en a contrarié plus d’un. Les premiers étaient les disciples de Taix-To qui finirent par s’énerver. Et ce qui devait arriver arriva, ils attaquèrent les bureaux du Times et kidnappèrent les membres présents.

Heureusement pour nous, et pour vous chers lecteurs, Mekiis réussit à ne pas être capturé et divulgua l’info dans toute la contrée. Un fort contingent de lecteurs, dont un bon paquet de nedora riem répondirent présent à l'appel.



Ce fut Orlinac, notre joueuse de mot favori, qui arriva, Mekiis ayant fini par être capturé en tentant d’aider ces camarades, enfin surtout ces camarades féminin, qui prévint les aventuriers des pistes qu’elle avait réussi à grappiller.

La petite troupe partit donc en direction du campement bwork où ils furent intercepté par Yggu les bons tuyaux, un des informateurs favoris du Times. Celui-ci les renvoya vers un autre de ses collègues, du nom de Bougalou qui lui se trouvait à dans la bibliothèque d’Amakna.



Après avoir gentillement décliné les offres de l’informateur très bavard quand il s’agissait de ses mystérieuses glaces, il finit par cracher son dernier tuyau au sujet d’un mystérieux jeune feca qui se vantait de connaître la reine des bworks en personne. Ni une ni deux les aventuriers partirent en direction de la taverne d’Amakna où le dit féca avait été repéré.
Nos aventuriers trouvèrent rapidement le féca qui tenta de s’enfuir, menant directement les aventuriers là où étaient retenus les membres du Times.



Voyant qu’il était suivi, le féca du nom de kevinlefecabogoss disparut, ainsi que les bworks qui étaient sensé garder les membres du Times. Malheureusement ceux-ci n’était plus vraiment eux même et mené par des mystérieuses personnes vêtues de noirs, et ils attaquèrent les aventuriers en braillant dans l’hideux langage bwork. Il fallut toute la persuasion des aventuriers, sous forme de baffes, pour pouvoir ramener les membres du Times dans leurs esprits.

Nous les remercièrent chaleureusement et je me rendis compte alors que j’avais perdu dans tout ce fratras mon scoop le plus chaud du moment, celui révélant l’identité des membres de la confrérie. Enfin je suppose que la liste est tombé lors de tout ce remue ménage, si quelqu’un la trouve, qu’il me l’envoit en urgence au Times, nul ne doit résister à la presse.

Bardesquement votre, Amatos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:56

Ceux qui veulent la paix préparent la guerre !



Article de Sélène, bannière d'Uncia

J’ai constaté un peu d’agitation du côté de la milice il y a peu. Je suis allée fouiner… trainer là-bas pour voir de quoi il retournait et j’ai pu voir plusieurs instructeurs discuter entre eux de grands changements et des miliciens amener des stocks d’armes assez impressionnants. Le flair de la barde me disait qu’il y avait kralamour sous gravillons (une sorte « d'anguille sous roche » mais en plus flagrant).

Après avoir jeté un œil de ci de là, il s’avère que le chef de la milice de Bonta, Amayiro a décidé de reprendre en main la milice et de changer son organisation. Curieuse de nature, je suis allée voir quelques temps après ce qui se passait du côté de Brâkmar et il semblerait qu’Oto Mustam, l’équivalent Brâkmarien d’Amayiro fait exactement pareil.

Vous pensiez ne plus pouvoir progresser et rester un apprenti de votre Ordre indéfiniment ? Et bien ça va changer. En effet, au vu des pertes en hommes actuelles, le chef de votre milice va vous permettre d’accomplir les autres quêtes vous permettant de d’obtenir un meilleur grade au sein de la milice et de jouir de meilleurs avantages dans cette guerre.

Déjà qu’au bout d’une vingtaine de quêtes confiées vous pouviez choisir un Ordre dans lequel entrer (guerrier, espion ou prêtre). Vous allez bientôt même la possibilité de changer d’Ordre sans avoir à être dégradé et recommencer les quêtes du début. Bien sûr, ça ne se fera pas gratuitement, il faudra effectuer quelques quêtes spécifiques…

Si vous décidez de trahir votre Cité et rejoindre la Cité rivale, le chevalier Neuthre vous arrachera vos ailes gratuitement si vous rejoignez la faction minoritaire. Par exemple, si les Bontariens dépassent en nombre les Brâkmariens, devenir Brâkmarien sera gratuit.

Si vous préférez redevenir neutre et ne plus prendre part à cette guerre, vous devrez payer le chevalier une somme dépendant de votre cercle de puissance actuel. En discutant avec lui, il m’a confié que cette somme ne dépassera jamais 300 000 K.

Attention, trahir une des Cité ne sera plus un acte à prendre à la légère. Si un jour vous trahissez la milice Brâkmarienne pour ensuite revenir une semaine après, n’estimez pas pouvoir être accueilli avec autre chose que des instruments de torture. Ainsi, il vous faudra attendre un peu avant de changer à nouveau d’alignement (le temps de se faire un peu oublier quoi).

Le vénérable (ben quoi ? c’est une vieille peau non ?) Amayiro a bien voulu s’entretenir avec moi quelques minutes. En fait il souhaiterait que les techniques apportées par les Ordres soient modifiées. Il travaille là-dessus actuellement avec ses lieutenants. Voici en exclusivité, chers lecteurs, ce que j’ai pu lui extorquer… pardon, ce qu’il m’a dévoilé :

1) Concernant les espions (Ordre de l’œil Attentif et de l’œil Putride)
Les espions doivent avoir des facilités pour s’infiltrer derrière les lignes ennemies et pouvoir attaquer par surprise.

En fait il y aura une espèce d’apprentissage des différentes techniques de camouflage au fur et à mesure que l’espion monte en grade. Ils travaillent encore à ce sujet sur différentes techniques.
J'ai pu entendre parler de transformation en élément de décor, l'invisibilité statique (et au moindre mouvement vous seriez à nouveau visible), le camouflage total (l'invisibilité actuelle), le camouflage de la classe (transformation apparente de votre classe), camouflage de l'alignement (vous changeriez l'apparence de vos ailes de votre alignement)


2) Concernant les prêtres (Ordre de l’Esprit Salvateur et de l’Esprit Malsain)

Les prêtres seront sûrement le meilleur outil pour lutter contre les espions, et devraient pouvoir faire la différence lors des affrontements de masse.

Ceux-ci devraient disposer de potions de résurrection (ce qui existe déjà actuellement), de potion de "remouflage" (permettant de dévoiler les espions camouflés, de potion de cimetière (permetant d'envoyer directement au cimetière un ennemi transformé en tombe et ainsi l'empêcher de se faire ressusciter), de potion de résurrection de masse (même chose que résurrection mais avec une large zone d'effet et de potion de cimetière de masse (même chose, mais pour la potion de cimetière. De quoi faire le grand nettoyage... par le vide).


3) Concernant les guerriers (Ordre du Cœur Vaillant et du Cœur Saignant)
Le principal rôle des guerriers serait de bloquer les adversaires et sécuriser plus facilement certaines zones ou passages.

Ils pourraient à l'avenir conserver la résistance naturelle dont font actuellement preuve les guerriers face aux combattants adverses et bénéficier de potions d'agression.
Attention c'est le genre de potion à ne pas mettre entre toutes les mains. Elles ont tendance à rendre le guerrier berserker dès qu'un ennemi de la cité rivale passera à proximité. Il aura de la bave aux lèvres, les yeux rouge et agressera automatiquement le-dit ennemi. Et plus le guerrier évoluera au sein de son Ordre, plus ces potions auront une zone d’effet plus importante.



Voilà chers lecteurs, le fruit des élucubr… réflexions actuelles des chefs de la milice de Bonta et de Brâkmar. Ils en sont encore au stade de la réflexion, il est fort probable qu’ils aient à apporter des modifications. Cette adaptation va mettre un peu de temps et de nombreux tests. Il va falloir prendre votre mal en patience…



Sélène, barde qui annonce que ça va barder d’ici quelques mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:56

Les Spiritis Sanctums s’activent



Article d’Amatos, bannière d'Esphandiar

Cela faisait quelques temps qu’on avait pas de nouvelles des Spiritis Sanctums. Et puis deux annonces en peu de temps.

La première est celle du concours de blague. En jeu un Gelano, une Bilby et une bourse de 50 000 kamas pour les trois premiers.

Le troisième fut Kamy avec cette blague :

Alors, c'est l'histoire d'un jeune iop qui se rend dans une agence de location de dragodinde...

Il s'adresse au disciple de Xelor qui s'occupe de l'agence:
-Bonjour, j'aimerais savoir combien de temps ça me prendrais pour aller de Bonta au Château d'Amakna avec votre dragodinde la plus rapide?

Le disciple de Xélor, très occupé, lui répond:
-Une petite seconde…

Le second Junya avec la blague suivante :

C'est l'histoire d'un petit boufton qui pleure dans la laine de sa mère car il est aveugle...
Le petit boufton dit:
_Maman, pourquoi je ne suis pas comme les autres bouftons?
Sa mère lui répond:
_Je t'ai acheter une crème magique, si tu l'a met sur tes yeux avant d'aller te coucher demain tu aura retrouvé la vue
Le petit boufton tout content va alors mettre de la crème sur ses yeux puis il va se coucher.
Le lendemain matin, le petit boufton va voir sa mère en pleurant:
_Maman pourquoi je n'ai pas retrouvé la vue?
Et sa mère lui répond:
POISSON D'APERIREL!!!

Le vainqueur fut Balbos :

Un osamodas a besoin d'aller à Otomai. Il demande alors à un Iop qu'il a rencontré sur son chemin :
-Dis, tu veux bien venir avec moi à Otomai. Tu me seras utile.
Le Iop demande : De quoi?
L'osamodas répond :
-Ben il me manque un gros boulet...

La seconde annonce concerne la mise en place d’events chaque mercredi après midi :

- le kikivagagner : des paris sur des duels
- le chafertout : des combats par chafers interposés
- la chasse au trésor ( tout est dis dans le titre non ? )
- le ballon à Alcatraz ( match de boufball )
- la lotewi
Pour chacun de ces jeux il y a des récompenses à la clé, des lots ou bien un pourcentage des frais d’inscriptions. Tout ça pour vous permettre de passer d’agréable mercredi après midi en choisissant votre jeu favori.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le forum des Spiritis : http://spiritisanctum.forumactif.fr/index.htm

Bardesquement votre,
Amatos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:57

La soif (de pouvoir) fait sortir Nabu-Terrflay hors du bois !



Article de Sélène, bannière de Mekiis

Voilà, il m'est arrivé encore une mésaventure. Je vérifiais que tout se passait pour le mieux avec mon trafic de chanvre eupho... enfin je me baladais dans les champs quand tout à coup une petite eniripsette fonça droit sur moi.

C'était cette chère Nabu-Terrflay. Si si, vous en avez peut être entendu parlé. Une alchimiste eniripsette dont la mégalomanie et l'arrigance sont inversement proportionnelles à sa petite taille, ça ne vous dit rien ? Ben elle a exigé de lui donner une racine d'Abraknyde sombre afin qu'elle puisse accomplir son nouveau plan Rushuique.

Après avoir tenté de conquérir le monde avec sa potion qui transforme le buveur en un membre d'une autre foi (avec apprentissage instantané des sorts accordé par ce dieu), après une attaque du resto-guilde via les totems du Moon, elle s'apprêtait à récidiver une fois de plus. Cette fois, elle avait prévu de transformer un bouftou en abraknyde sombre géant ! ! ! Elle devait vraiment avoir une sacrée gueule de bois.

Bon, il lui fallait du temps pour préparer sa potion, ce qui m'a laissé le temps de faire courir la rumeur et rassembler des aventuriers valeureux des vrais, du genre d'être du bois dont on fait les héros. Non mais c'est vrai, je vais pas laisser des folles furieuses prendre le contrôle du monde sans rien faire, non mais !

Nous avons attendu près de l'endroit de sa dernière apparition. Après un petit temps d'attente, un mage nommé Nainvan-Teur est arrivé et nous a signalé qu'il s'était fait voler une racine d'Abraknyde sombre ainsi que son bouftou domestique.




Damnation, elle avait ses ingrédients pour mettre en branle son plan machiavélique. Quelques minutes après, une paysanne est venue. Elle disait avoir vu un abraknyde sombre qui a dévoré son mari avant de disparaître. Le seul indice laissé était qu'il devait retourner à l'endroit qui "éclairait l'étendue".


Nous avons donc foncé sur le phare du port de Madrestam où nous avons retrouvé Nabu-Terrflay et sa créature. La dite créature payait pas plus de mine qu'un abraknyde habituelle mais elle ne put s'empêcher de nous narguer. Elle nous expliqua que sa créature avait besoin de se nourrir encore mais qu'après cette petite période, il serait plus grand et plus puissant que le chêne mou. Petite pause avec le rire tonitruant de la donzelle. Sur ce, elle envoya sa bestiole frapper encore nos contrées. Avec sa morgue habituelle, elle nous indiqua par énigme où il frapperait.





Elle faisait référence évidemment (quoi ? c'était pas évident ?) aux temples de Crâ et Iop, et c'est là que nous retrouvâmes le bouftou transformé.
Il agressa sauvagement Amatos avant que nous ne lui venions en aide.





Après une lutte acharnée où nous lui montrions de quel bois on se chauffe, il fut coupé et mis en terre. C'est sur ce moment de satisfaction du travail bien fait (on avait bien bûché quand même) que Nabu vint constater la défaite de sa bestiole avant de mettre les bouts (de bois) en disant qu'elle reviendrait.
Nos contrées allaient enfin retrouver leur calme et ne plus avoir à supporter (au moins un temps) à son babillage futile et volubile.

Je laisserai le dernier mot à mon ami Trashor : "N'empêche, Nabu la tasse quand même".


C'était Sélène, bardeuse qui fait barder, à vous l'édito !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:57

Summens Times for You



Un nouveau Background au programme, celui du sram denommé Talion et vous verrez que ce choix n'est pas étonnant après celui de Dame Cat-Aline.
Citation :

Bonta, atelier des cordonniers
Une vieille odeur de cuir s'est accumulée au fil des siècles dans cet atelier exigu. Alors pourquoi ne retrouve-t-on pas la même pestilence dans leur misérable hôtel de vente d'Astrub ? C'est simple, ici s'y ajoute l'exécrable odeur de sueur d'une multitude d'artisans grabataires qui transpirent sur leur travail, même pendant ces froides journées du mois de Javier. Ils jouent des coudes pour s'octroyer un peu de place sur les minces établis de la pièce. Ils repartent frénétiquement avec leurs bottes neuves, et reviennent précipitamment avec de nouvelles matières premières, poursuivis par leurs bworkies surchargés.
Tout le monde court... pourtant tout le monde prend aussi soin d'éviter un coin de la pièce.
L'établi qui s'y trouve est spacieux, et un seul vieil Enutrof y travaille calmement, d'une main sure et rapide. Mais personne ne viendra le bousculer pour prendre sa place, car les cordonniers connaissent le vieil Ancien, et ils connaissent l'ombre postée derrière son épaule, immobile et froide. Talion le psychotique, le caractériel, est dans leur atelier aujourd'hui. Mauvaise journée pour la dizaine de cordonniers qui auraient pu y travailler, car il vaut mieux renoncer que de courir au suicide. Ce Sram est dangereux, et il est énervé. Il est ici, en plein jour, car il a besoin d'une information que seul une mémoire de Mathusalem comme Ancien peut lui fournir. Et il doit lui demander son aide.
"Les Miliciens de Bonta" Ces seuls mots, Talion les a lentement articulés d'une voix sombre il y a déjà une heure. Puis un bworky a amené du cuir de sanglier en pagaille à Ancien, pour qu'il puisse dispenser son savoir des heures durant, sans autre préoccupation que les bottes à fabriquer en chaîne. Le coupecuir virevolte sans fin, tandis que l'Enutrof avisé raconte son histoire. Etoffées d'exemples et de digressions, l'histoire grandit l'enthousiasme d'Ancien. Tous ses vieux souvenirs le raniment et le dynamisent, sa cadence augmente, son sourire se prononce.
L'ombre a quitté l'atelier, le vieillard continue à discourir tout seul, indifférent à son entourage. Ses collègues ne l'approcheront pourtant pas davantage, la journée est perdue. L'assassin est parti, mais Ancien a le ciboulot en ébullition. Si un malheureux s'avisait maintenant de l'approcher ou de l'interrompre, ses antiques réflexes reprendraient le dessus, son instinct embraserait les articulations grinçantes, et le coupecuir deviendrait un instrument de carnage. Le pépé souriant n'a pas toujours été l'artisan inoffensif, et son coupecuir n'est pas qu'un outil, c'est le cadeau d'un ami, qui porte la rune d'un Maître forgeron, Talion...

Bonta, taverne de la bagrutte
Une matinée perdue à l'atelier des cordonniers. Il est désagréable d'évoluer en plein jour. Mais Talion est très satisfait. Parmi les divagations de l'ami vieillard, le Sram a entendu les informations qu'il recherchait : le nom et l'emplacement d'un document unique, l'étape suivante dans la mission d'investigation de Talion.
Ce tuyau ne justifie pas une beuverie, non, bien sur. D'autant que la bière de la Bagrutte est beaucoup trop amère. Talion est là pour l'information "bonus". Parmi les discussions de nabot dans l'atelier, il a appris que certains excités s'étaient vus poser un lapin par Djane Mowo. Bizarre, on ne change pas une routine qui marche, surtout quand on doit rendre des comptes à la Reine des Cat-Ains. Et pourtant c'est vrai. Talion n'en éprouve aucune curiosité, simplement la logique Sram a fait son chemin. L'Enutrofette absente, la suite immédiate est prévisible. Les pervers vont défiler un par un à sa porte, et repartir un par une bourses pleines, à tout point de vue. Argent facile, un Maitre Assassin n'aura aucun mal à les convaincre de soulager leur conscience en faisant don de tout cet argent non dilapidé.
Ensuite, verser une petite commission à la Reine des Cat-Ains pourrait la satisfaire. Peut-être acceptera-t-elle d'accorder une faveur en récompense de ce geste. Il est des endroits auquel même un Sram expérimenté ne peut accéder furtivement. Ces places fortes sont rares car leur principe est exceptionnel : elles sont gardées par d'autres Srams. C'est ainsi qu'on paie l'entretien d'un temple.
Mais pourquoi prendre la peine de terrasser des légions de gardes puis des confrères assassins pour accéder à la bibliothèque du Roi Allister, alors qu'une figure célèbre de la Jet-Set peut y pénétrer quand elle le désire avec qui elle le désire. Si la reine des Cat-Ains veut faire visiter la Bibliothèque à Tayal le Maître Joaillomage, personne ne se posera de questions.
Vraiment un joli bilan pour seulement quelques heures concédées au soleil. L'enquête a fait un pas en avant, les poches se remplissent, et peut-être que Cat-Aline acceptera d'éviter à un Sram pressé de salir ses lames sur des gardes vertueux.
Et qui sait ? Se promener au bras d'une aussi belle plante pourrait exciter les jalousies. Si la chance persiste, peut-être qu'un bourgeois irréfléchi et transi d'amour cherchera querelle au compagnon de la belle. Un défi inévitable se terminera inexorablement par une victoire, et la vie du damoiseau pourra être monnayée au prix fort à son riche papa.
Un sourire s'esquisse sur le visage d'habitude si rigide. Talion est très satisfait. Gagner la faveur de la maquerelle sera difficile, mais plaisant.
Ne pas perdre de temps. Les préceptes du vieil Ogivol refont surface. Attendre les clients est futile, le tavernier connaît parfaitement les noms et adresses des clients de Djane Mowo, autant aller chercher les pervers à leurs portes. Ils seront désemparés, n'apprendront pas l'absence de Dame Mowo. Ainsi ils referont des économies, et reviendront la semaine prochaine. De l'argent facile c'est bien, de l'argent régulier c'est mieux. De plus le soleil est à présent haut dans le ciel, et Cat-Aline risque de rendre visite à l'Enutrofette. Il vaut mieux rester discret pour le moment, et récolter l'argent rapidement laissera un peu de temps libre. Suffisamment pour faire un peu d'exercice en débusquant quelques craqueleurs des plaines. Joindre l'utile à l'agréable, c'est jouer des muscles et dénicher des rubis. Un cadeau insuffisant serait pris comme une insulte, la commission sera donc une introduction, autant voir grand, une Alliance de Farle sertie de rubis sera plus à même de gagner une faveur.

Le Sram se lève, et même les poivrots les plus allumés baissent les yeux. Une ombre sort de la taverne. Certains craqueleurs terrorisent leurs derniers randonneurs aujourd'hui...
à suivre

Citation :

Quartier des Forgerons
C’était comme la vente de billets de tombola, à l’école.
Frapper à la porte, sourire vicieusement, dire quelques mots, et repartir avec une poignée de kamas en poche. Les jeunes disciples de Sram aimaient cette activité scolaire, qui leur apportait tout leur argent de poche de l’année en revendant de faux billets.
C’était il y a de nombreuses années, à l'époque de l'école publique, mais ces quelques heures passées à racketter les clients de Djane Mowo avaient été un vrai délice, un retour en enfance. A tel point que Talion n’avait pu s’empêcher de terrifier le dernier client en le menaçant de mettre des graviers dans les chaussures de ses enfants pendant chaque récréation. En effet, passer pour un cinglé en plus d’un assassin, c’est un joli tremplin vers l’horreur.

Une ombre plonge depuis le ciel vers le sombre assassin. Camouflé dans les ombres d’une impasse infréquentée, Talion est parfaitement invisible. Pourtant le vilain petit corbac ne montre aucune hésitation. Retrouver son maître lui est tout naturel. Voilà pourquoi ces oiseaux de proies sont l’outil préféré des Srams pour les courriers urgents. Plus rapide, plus discret, et plus vorace que le tofu voyageur d'Astrub.
Les nouvelles sont gravissimes : « Séance exceptionnelle immédiate du Conseil Sram de Bonta ».
Ces évènements sont rares, très rares. D’une part le conseil ne se réunit quasiment jamais. En effet il s’agit d’asseoir à une même table cinq Seigneurs Assassins, chacun convaincu d’être le meilleur, et prêt à démontrer qu’il a raison. D’autre part, le terme exceptionnel est très déplaisant pour des individus qui aiment planifier les évènements, s’attachent à connaître les habitudes, et à manipuler les êtres.
La situation est pourtant assez grave apparemment pour justifier de réunir une centaine de guerriers fous en une même pièce.

Tour des ordres, sous-sol, salle secrète des conférences.
Pour qu’un ordre d’assassin perdure, la discipline doit être parfaite. Un faux pas et tous les membres s’étriperaient jusqu’au dernier. Un mensonge au milieu de tous ces conspirateurs, et une guerre fratricide pourrait plonger le monde dans les flammes. Paradoxalement, les disciples de Sram sont les modèles de courtoisie et d’honnêteté les plus aboutis, du moment qu’ils ne sont qu’entre eux.
La salle de conférence a été bâtie pour interdire tout faux-semblant. Circulaire, assez vaste pour accueillir 300 assassins, elle est totalement éclairée, et ne dispose d’aucun coin, recoin, relief, meuble, ou tout ce qui pourrait constituer une cache ni même créer une ombre. En son centre sont disposés cinq fauteuils flottants, où siègent les Maîtres, au dessus de l’assistance.
Cinq couloirs totalement éclairés de vers luisants inoffensifs sur une longueur de six mètres permettent d’accéder à cette salle. Chacun mène à une sortie différente. Dans l’hypothèse même où des assaillants auraient réussi à localiser et investir ces couloirs, en dépit de la folie des s'attaque à un clan complet de Srams, cinq trappes scellées peuvent être enfoncées pour fuir par les terribles égouts de Bonta.
Ainsi, cette salle est conçue de manière à pouvoir y entrer et en sortir de bien des manières, afin que ces occupants ne soient pas piégés, et ne posent pas de pièges eux-mêmes. Elle est aussi conçue de manière à ce que chaque assassin soit bien visible de tous. Toutefois ce n’est pas suffisant pour assurer la non-violence.
C'est pourquoi un Sram redoutable, d’une logique extraordinaire, d’une fourberie à toute épreuve, dont le nom même a été banni, imagina le seul moyen imparable garantissant la non-violence dans cette salle. Il s’agit d’un procédé tellement monstrueux qu’il est certainement le secret le mieux gardé de tout l’univers. Les assassins n’en parlent même jamais entre eux. A tel point que cette méthode de paix absolue ne porte pas de nom non plus…

Talion pénètre dans la salle par le couloir Est, celui donnant sur la porte de Bonta. Il s’avance parmi ses confrères. Comme eux, il porte toujours ses armes. Il repère Kralyzec, son binome en licence de guerilla urbaine, ami d’enfance, à peu près le seul de son clan en qui il ait encore confiance. Talion s’en approche, soupire, et comme chaque assassin se plie au rituel humiliant : Ses mains s’éloignent de ses dagues, et chacune va tenir entre deux doigts le menton de son voisin. Comme c’est déshonorant. Et pourtant cette salle est le seul endroit où tous se sentent à l’abri. Mais tout le monde déteste ces réunions.

La séance commence...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:58

PICROSS Dofusien



Article de Orlinac et bannière de Nini.




Règle :

But du jeu



Le but d'un picross est de noircir les cases de la grille afin de découvrir une image.

Quelles sont les cases à noircir?


Les nombres à gauche de la grille indiquent le nombre de cases à noircir pour chaque ligne.
Les nombres en haut de la grille indiquent le nombre de cases à noircir pour chaque colonne.



Pourquoi y-a-t-il plusieurs nombres?







Un "5" devant une ligne indique que vous devez noircir cinq cases à la suite sur cette ligne.
"3 2" signifie qu'il y a au moins une case vide entre une séquence de trois cases à noircir et une autre séquence de deux cases à noircir.




Les cases faciles à noircir


Il y a quelques astuces à connaitre afin de résoudre facilement un picross.
Par exemple si le picross est une grille de 10 cases sur 10 cases, une colonne (ou une ligne) indiquant "10" signifie que toutes les cases de la colonne (ou de la ligne) doivent être noircies.
Si une ligne (ou une colonne) a sa première case noircie et que le premier chiffre de cette ligne est "3", vous pouvez noircir les deux cases suivantes, en effet le "3" correspond obligatoirement aux trois premières cases de la ligne. Cette astuce s'applique également pour la fin d'une ligne (ou d'une colonne).
Si une ligne (ou une colonne) comporte 10 cases et que seules 7 cases sont à noircir, vous pouvez noircir quatre cases: ces cases seront noircies quelque soit la solution de cette ligne (ou de cette colonne).

Les cases à éliminer


Vous pouvez aussi éliminer les cases qui ne sont évidemment pas à noircir, cela permet de voir plus clair dans la résolution du picross.
Par exemple si une ligne contient trois cases à noircir et que vous avez déjà noircies ces trois cases, vous pouvez éliminer toutes les autres cases de cette ligne.



(explication prise sur le site http://www.picross-star.fr/modules/rules/view.php)




Réponse du numéro 11 :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:59



Bannière d'Orlinac et Mekiis

"Ca passe ET ça casse"
Réflexion désabusée de Jiklur de Raysinay après le passage d'une armée de trools.

"Plaie d'argent est mortelle"
Attribué à un mulou garou. Extrait de "Dernières paroles".

"Un homme averti en vaut deux"
Proverbe valable pour toutes les espèces humanoïdes sauf pour les bworks qui ne valent toujours qu'un puisque :
"Un bwork averti tape sur le deuxième"

"Qui ouvre la marche, ouvre l'appétit"
Proverbe attribué à l'aventurier Panik, en voyant son avant garde dévorée comme une cacahouète par des trools.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 20:59

A vos commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Photosynthese
Dévoreur de bouquins
avatar

Nombre de messages : 180
Personnage(s) : Photosynthese
Guilde : Resto-guilde
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 21:43

Super, like usually Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seigneur-bliss
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 772
Age : 25
Personnage(s) : Fecabliss(186) Seigneur-bliss (96)
Guilde : Oserais-je le dire ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 22:42

Il y en a eu des évènements, beau travail au times.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ns7.freeheberg.com/~restogui/
DieuAzur
Lecteur passionné
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 24
Personnage(s) : Selphine, Disciple Sram de cercle 138
Guilde : From Hell
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mar 27 Mai - 23:18

Magnifique ! Encore un grand bravo =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehemin
Littéraire
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 27
Personnage(s) : Tehemin
Guilde : Deus Solaris
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 0:07

Moi je prends cette parution comme une attaque personnelle!

D'abord "tahemin" dans le premier article, ensuite "vénérable (ben quoi ? c’est une vieille peau non ?)" dans le 4ème article en parlant d'Amayiro; je vous rappelle au passage que moi aussi je suis un Vénérable, donc sous-entend t-on que je suis moi aussi une vieille peau?
Vous allez m'entendre, ça va pas se passer comme ça!

/Hrp/ Très bonne parution, avec des résumés d'animations très sympathiques et de bonnes adaptations d'annonces officielles. Un magnifique condensé d'information, c'est que du bonheur. /Hrp/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedora-riem.forumperso.com/
Selene
Rat de bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 548
Personnage(s) : -Selene-
Guilde : Underworld
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 0:22

Cher tehemin,

J'ai corrigé la faute. Mon cher ami Tehemin, au nom du Summens Times, nous vous demandons de pardonner à amatos notre tortionnaire ainsi qu'à nos correcteurs cette faute ignoble.

Sinon pour vénérable, je prends mon petit La frousse illustré pour découvrir que la définition de vénérable est : digne de vénération.
Amaryo est membre du conseil dirigeant Bonta et dirige également la milice. Ses hauts faits d'armes justifient l'emploi de ce qualificatif.
Cela ne correspons pas forcément à "vieille peau". Cette partie serait une mésinterprétation de votre part. (pis je m'en fous, je dis ce que je veux)


Cordialement,

Sélène, barde.


[HRP]C'est dingue ce qu'on peut s'amuser à dire des conneries Laughing [/HRP]


Dernière édition par Selene le Mer 28 Mai - 10:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghama-Noula
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 218
Age : 26
Personnage(s) : Ghama-Noula
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 0:38

Géant.

Je sais c'est cours, mais tout a été dit précedemment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papi-Droppeur
Correcteur
Correcteur
avatar

Nombre de messages : 297
Personnage(s) : Papi-Droppeur
Guilde : Droppeurs Sans Frontières
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 11:42

Je tient moi aussi à m'excuser pour la faute qui s'est glissée sous ma barbe...

Désolé.

P.S: Encore que, j'aurais pu dire que je pensaos que Tahemin érait une autre personne bom .

Papi-Droppeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casino-sumens.forumactif.fr/
Balbos
Barde
Barde
avatar

Nombre de messages : 157
Personnage(s) : Balbos
Guilde : Underworld
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 12:36

J'ai adoré! J'ai aussi particulèrement aimé l'histoire de Frigost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
black-tempus
Bon lecteur
avatar

Nombre de messages : 80
Personnage(s) : Enutrof-d-el
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 13:52

J'adore bien jouer l'équipe meme si sa devient de plus en plus long :p

Bravo j'ai tout lu pour une fois ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magichisoka
Novice


Nombre de messages : 6
Personnage(s) : Herstyle
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 15:30

Génial tout simplement, et comme dit ghama-noula bah tout a déjà était dit. Merci a toute l'équipe c'est agréable de passer un bon moment dans la taverne en sirotant une 'tite biere avec son journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nini
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Personnage(s) : XxxThe-EnixxX
Guilde : Oxymore De Rire
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 19:15

Merci à vous bardes du Times et Graph's je ne suis en rien dans cette édition, je n'ai apporté aucun travail j'ai juste servie à retarder l'édition je ne peux plus assurer les résposabilités de Redac' en Chef je suis de moin en moin attachée à Dofus. Je laisse donc Amatos Zeuh' Big Boss of the Times mais apporte quand même ma contribution au journal (si possible). Ne vous inquiétez pas je reste Redac' en Chef mais je n'assurerai plus beaucoupo de fonctions! Wink

Merci encore, messieurs-dames du Times.

_________________


Nini, Fondatrice du Journal "TheSummensTimes", la plus jolie de toutes les enis...

Voulez vous devenir mes filleuls : https://www.dofus.com/fr/creer-un-compte-lowa/doumb45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesummenstimes.bbfr.net
Selene
Rat de bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 548
Personnage(s) : -Selene-
Guilde : Underworld
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 20:27

Pas de soucis nini, y a pas de problème à déléguer. Tu resteras toujours une des deux fondatrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Mer 28 Mai - 21:18

Tu seras toujours la chef, chef . Et puis je reprendrais ta part de fouettage de bardes tant que tu seras pas disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leward
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1468
Personnage(s) : Leward
Guilde : Resto-Guilde
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   Jeu 29 Mai - 7:45

Encore une fois un excellent numéro. Promis je participe au suivant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resto-guilde.info/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Times n°12 : Maisial 638   

Revenir en haut Aller en bas
 
Times n°12 : Maisial 638
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Summens Times] Parutions
» L'Amakna Times
» Première page du journal de LA Times.
» Social Network Times - Edition Spéciale - "Par Jason Anderson"
» [Deck] End of Times (1er du Tournoi du 23/08/13)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .: The Summens Times, and Co :. :: Les Summens Times ! Les parutions !-
Sauter vers: