Info: S'inscrire sur le forum, c'est recevoir automatiquement le Times complet en newsletter !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Times n°13 : juinssidor 638

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 31 Mai - 12:55


Edito de Nini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 31 Mai - 12:59

Les Ombres font sauter la Banque.


Article d'Amatos, bannière d'Uncia

Le dernier crime de la confrérie de l’Ombre fut simple, efficace et bien visible. On peut le résumer par les quelques phrases d’un groupe de bardes connus dans une autre dimension du grand tout :

Ils font leur entrée dans la banque sans faire "toc, toc, toc",
Les Ombres intouchables, ils ouvrent les coffres c'est un hold up,
Ils menacent, chargent les coffres et décollent,
Les mains sur les dagues, ils seront plusieurs à embrasser le sol.

Un groupe d’Ombres entra donc dans la banque, accompagné d’un certains Leuhnain-Bayhcile, un Xélor légèrement excité et prirent d’assaut les coffres à grands coups de fée d’artifices et autres poudres explosives. Les kamas, et même des hiboux banquiers, atterrirent dans les coffres que les braqueurs, jusqu'à ce que le disciple de Xélor s’écrie qu’il avait trouvé la chaussette de l'archiduchesse Sontellsech ( d’ailleurs je me demande ce que ce code signifie ). Les coffres remplis les Ombres repartirent aussi vite qu’ils étaient entrés, laissant les clients pantois. Malheureusement pour eux, un groupe d’aventuriers, dont un contingent de Nedoras en tenue, s’il vous plait, les attendaient à la sortie, souhaitant ardemment récupérer leurs kamas.



Le combat s’engagea immédiatement, dans un fracas d’armes et de kamas sonnants et trébuchants. La confrérie donna du fil à retordre aux aventuriers, et malgré la résistance héroïque des aventuriers comme Lagan ou Aphro-Nini , la puissance des Confrères additionnés à celle de Leunhnain-Bayhcile leurs permirent de s’enfuir .



Malgré des courses poursuites dans tout Amakna les confrères se sont envolés comme un tonneau de bière à une réunion de famille pandawa. Les banquiers ont assuré qu’ils rembourseraient les victimes du vol, malgré un montant apparemment conséquent de plusieurs millions de kamas.

Je serais vous, je ne laisserais quand même pas mes économies à la banque, on ne sait jamais, ils pourraient peut être revenir.

Bardesquement votre, Amatos.


Dernière édition par Amato le Lun 16 Juin - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 31 Mai - 13:02

La confrérie de l’Ombre se dévoile


Article d'Amatos, Bannière de Mekiis

La mystérieuse Confrérie de l’Ombre a fait parlé d’elle à plusieurs reprises, mais elle restait aussi insaisissable que la brume dans la lande de Sidimote.

Mais mes efforts pour en savoir plus finirent par porter leurs fruits. En effet, une eniripsa du nom de Fee-Lhone me promit moults renseignements sur ce clan mystérieux. Je pris donc rendez-vous et rencontra la bavarde dans un endroit secret.



Ma première question fut de savoir pourquoi cette jeune demoiselle voulait me parler. Elle voulait apparemment s’affranchir de l’influence des membres de cette sombre engeance, mais elle ne manqua pas de me renseigner sur tout les aspects de ce clan.
Les confrères de l’Ombre ou tout simplement Ombre ne veulent qu’une chose : s’emparer du pouvoir. Pour cela il place leurs membres aux oreilles des gens du pouvoir et recherche tous les artefacts leurs permettant d’étendre leurs influences sur le monde.
Chaque Ombre ourdit ses propres complots ainsi que ceux ordonner par leurs supérieurs, les membres du conseil de la confrérie. Seul ceux ci on une vision d’ensemble des activités de la confrérie et une idée de l’identité de chaque membre, ceux-ci recevant à leur entrée un nom de code et une tenue garantissant leurs anonymats. Fee-Lhone n’a eut affaire qu’a deux conseillers de la confrérie, Ombre Nocturne, la dirigeante du Conseil de la Confrérie de l’Ombre et Ombre-Terre servant de bras droit et d’homme de main de confiance de la dite dirigeante. Il semblerait qu’il n’ait aucune dissension entre les conseillers, ceux-ci jugeant leurs intérêts dans leurs coopérations.
Pour être recruté, la traîtresse à la confrérie me répondit par cette phrase sibylline : « On ne cherche pas les Ombres, se sont elles qui vous trouve. ». Après l’avoir cuisiné un peu, j’appris que pour être contacter par cette noire organisation, il faut se faire remarquer par ses membres, en prouvant son coté amorale tout en sachant s’intégrer à un clan. Une fois repéré, le nouveau membre se voit attribuer un tuteur, qui lui donnera des quêtes pour que « L’Ombre s’étende. ». La jeune eniripsa décrit quelques unes de ses quêtes : déstabilisation économique, mise sous influence de divers groupes, ravitaillement du clan en ressources et armes. Une fois jugée apte, la nouvelle recrue devra passer une épreuve pour démontrer son apport au clan. Les échecs répétés n’aidant pas à étendre l’Ombre, ceux qui échouent trop souvent sont tout simplement éliminé.
M’intéressant plus à ma source, je la pressais pour savoir à quelles opérations elle a participé. Et je ne fus pas déçu. Les Confrères tentèrent de prendre le contrôle de Pandala lors de la pénurie de bières, en utilisant un artefact changeant la bière en eau afin d’amener les Pandawas à ne consommer que des produits de la confrérie. Ce sont aussi les Confrères qui armèrent les bworks qui kidnappèrent les membres de notre cher journal, afin de faire disparaître des documents les compromettants. Enfin, il serait aussi à l’origine de l’attaque de banque d’Amakna, aidant un certains Leunhain-Baycille dans sa quête de la chaussettes de l’archiduchesses Sontellsechs.
Et l’avenir semble sombre, Fee-Lhone m’avertit qu’un projet usant de grosses bêtes était en prévisions, sachant que la jeune eniripsa ne connaissait pas les projets des autres confrères.
Avant de la laisser partir, ma jeune informatrice devenant de plus en plus nerveuse, je lui demandais ce que la Confrérie avait en vu pour les autres clans. Elle me dit qu’ils ne ferraient rien contre le Times tant qu’on ne s’intéressait pas à eux, ce qui est bien dommage. Pour les mercenaires, ils peuvent autant leur servir qu’être leurs opposants, tout dépend de ceux qui les paient. Enfin le conseil de Sufokia semble être un nouveau terrain pour leurs machinations.

J’eu à peine le temps de noter ces quelques phrases que l’eniripsa disparut. On l’a retrouva quelques jours plus tard, morte, un sourire aux lèvres et entourées de morceaux de verres.

Mes amis, je crois qu’il faut se tenir sur nos gardes, cette mystérieuse Confrérie semble encore plus dangereuse une fois à découvert.

Bardesquement votre, Amatos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlinac
Barde
Barde
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 30
Personnage(s) : Crâ
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:31

Madora Treess s’est évadée

Article d’Amatos, bannière de Sainte-Ethique.

La soirée était tranquille dans notre monde, les aventuriers baugenaudaient la gueuse, ou bien descendait quelques bières en regardant l’accorte Laura Soho balancer ces hanches en distribuant les chopines à la taverne d’Amakna.

Mais bien loin de là, dans les geôles de Bonta, une certaine Madora Treess ruminait sa vengeance :



Fidèle de Rushu, elle était sous la garde des geôliers de la cité blanche depuis 2 ans déjà. Le Sram Istaren, général brakmarien décida de sortir l’adoratrice de son enfermement en confiant à Axiome et à ses seides des Triple Chrome l’objet lui permettant de la libérer. Une horde de Brakmarien se rua en direction de la cité Blanche, en escortant le Sacrieur ayant la puissance de faire soulever le sol autour de lui. Après une série d’escarmouches, le groupe Brakmarien arriva à atteindre la geôle de Madora et la libéra.



Les Bontariens réagirent alors en masse et ils attendirent de pied ferme les démons et la disciple de Rushu aux sorties des gêoles.



Malgré les nombreux combats, les démons réussirent à s’enfuir et se réfugier à la milice de Brâkmar, où Madora exulta sa joie d’être enfin libre.



La démoniste remercia du bout des lèvres ses libérateurs et leur promit de revenir s’ils arrivaient à se montrer utile.

Bardesquement votre, Amatos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:36

Goh-Mah, prise dans ses propres filets


Article de Bardamama et de Sélène, bannière d'Uncia

La cour du roi Alister et le peuple d'Amakna étaient encore sous le choc de l'attaque de la banque par la Confrérie de l'Ombre et leur allié Leuhnain-Baycille. Mais ils n'allaient pas en rester là.

Le 8 juinssidor 638, en plein coeur de la Milifutaie, la quiétude des aventuriers d'Amakna ne tarda pas être dérangée par l'invasion de milliers d'araknes agressives, pondues çà et là par la terrible Goh-Mah, une énorme touchparak élevée en grand secret par la Confrérie. Elle avait dû être nourrie au laitlait caillé et doppée à l'eupéoh pour atteindre une taille pareille.



Cela faisait sûrement des semaines que ce plan machiavélique avait été élaboré afin que l'Ombre puisse tisser sa toile et s'étendre. Il ne manquait que la flûte que la Confrérie a récupéré au cours de l'attaque de banque afin de garder la grosse bête et ses nombreux petits sous contrôle.



De courageux aventuriers opposèrent une farouche résistance pour tenter de les stopper. De son côté, Fallanster, le frère du roi Allister et dirigeant la ville mercenaire d'Astrub, avait été prévenu de cette attaque et eut le temps d'envoyer un tofu messager prioritaire aux Nedoras pour leur demander de l'aide.En moins de temps qu'il n'en faut, les mercenaires vinrent renforcer les rangs des aventuriers et firent bloc devant l'ennemi.




Goh-Mah ne résista pas longtemps à leurs assauts répétés.





Apprenant que leur créature fut terrassée, les membres de la Confrérie n'eurent d'autre choix que de fuir, une fois de plus. Malheureusement pour eux, une de leurs membres qui n'avait pas vérifié la date de péremption de ses potions fut arrêté par les miliciens.




Quelle ne fut pas la surprise des Nedoras de constater qu'ils avaient démasqué Raine-Hegga, la propre secrétaire du frère du Roi qui avait été soit-disamment enlevée quelques jours auparavant par les Confrères de l'Ombre !!! Elle fut emmenée en prison sous bonne garde.

Fallanster convia par la suite les Nedoras à venir au château, pour les féliciter de leur bravoure. Pour les hauts faits accomplis en cette journée, il décida d'officialiser le clan des Nedoras-Riems et de leur céder des locaux et des équipements adéquats à leur fonction.

C'est sous les acclamations des aventuriers que les Nedoras sortirent du château et regagnèrent leur maison mercenaire à Astrub.


Bardamama, en direct des fourrés (Quoi je me suis cachée? Je suis arachnophobe...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:38

La loterie des Spiriti

Article de Mara-Anni, bannière de Mekiis

Une loterie a été organisé, le 4 Juinssidor, par la guilde Spiriti Sanctum. Celle-ci n'était que le commecement d'une série, qui se déroulera tous les mardi, dans la Millifutaie d'Amakna.

Lors de cette loterie, la présence de différents mercenaires a été recommandée afin de prévenir à divers problèmes qui pourrait avoir lieu.
Hormis les Nédoras (en service ou autres, et oui on travaille de temps en temps), beaucoup d'aventuriers se sont présentés.
L'achat des tickets s'est effectué auprés de Jbdtux, un des membres de la guilde, au prix de 2000 kamas.

Le nombre de vente a été de 176 (je vous laisse calculé les gains). Les records dans cette achat de tickets a été donné à Yohan-yoyo et Lagan, qui ont acheté respectivement (achetés) 60 et 50 tickets (avec autant de tickets, il aurait été dommage de ne pas gagner quelque chose).

Après une heure de vente, le tirage au sort s'est effectué en donnant ces gagnants :

- Rabougri : une Cape Terrdala;
- Yohann-yoyo : Dragodinde Rousse Sauvage;
- Lagan : Boufbottes Royales;
- Lagan : Ceinture Aerdala;
- Yohann-yoyo : Cape Aerdala;
- Loncletom : Bouclier Aerdala;
- --Neter-Geo-- : Anneau du Jeune Vlad;
- Vieux-debris-droppeur : Marteau re-thu;
- Black-assasin : un Saphir;
- Yohann-yoy : Lapinocoiffe;
- Lagan : Epis de Shika;
- Senon : Cape Picpic;

Le dernier lot était un dragodinde Ebène et Rousse, offert par Jbdtux, et mis en jeu grâce à une énigme. Lagan, Grand Nédora, nous a montré sa grande connaissance en trouvant la réponse a cette enigme, plus rapidement que les autres.

Avant le tirage au sort, une petite pause à eu lieu, pour laisser le temps à la guilde Spiriti Sanctum de se consulter. Une présentation du clan de Mercenaire, appelé Nédora-Riem, a été faite par l'un d'entre eux. C'est Neter-geo, un Jeune Nédora, qui prit la parole.

Cet événement ce déroulera donc chaque mercredi, à 18 heures, dans la Millifutaie d'Amakna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:39

Fantôme du Temps Plié.


Article de Mekiis, bannière de Sainte-Ethique


Vous vous souvenez sûrement de l’apparition de notre (cher ?) fantôme il y a quelque mois …. Et bien figurez vous qu’il … Quoi ? On me dit que vous ne vous en souvenez plus ? Bon, je vais vous rerereraconter l’histoire.

Reprenons au début si vous le voulez bien … j’avais entendu par mes nombreuses connaissances (Oui, je connais ta mère toi au fond !) que la Crâ Laroft cherchait du monde pour trouver des informations (Et j’m’y connais en Intox … Heu … Infos moi !). Ne pouvant pas laisser une si belle âme toute seule, et aussi car j’aime bien tout savoir … Je décide de m’y rendre. Bien sûr, comme à chaque rendez-vous, l’informatrice était en retard. Mais, elle à fini par arriver ! Nous nous installâment, dans la bibliothèque, avec quelques amis (Oui, bon, c’était des Nedoras …). Et là, la p’tit Crâette, bah elle commence à incanter pour invoquer le fantôme du « Chevalier ».



C’était d’ailleurs bien marrant … C’est après que l’on s’est moins marré, quand le Fantôme est apparu ! Et là , devinez quoi … Bon, je vous aide, et bien il a posé tout un tas de questions sur l’Ordre, Bonta, et tout … (Bon, moi j’ai pas pu trop participé derrière ma pile de bouquins).






Heureusement que le beau Tehemin, et aussi Inzartar, Aeris-Astresceaux, Lagan, Argentik et … Quoi ? Qui à dit on s’en fout ? Bah, y’avais les autres aussi !





Donc, on (Qui à dit "ils" ?!) a résolu TOUTES les énigmes et on a libéré son âme ... On est trooop fort ! Il a laché son bout de carte pour trouver le magnifique Trésor …que La gourd… La demoiselle à vite faite de ramasser ! Elle nous l’a même pas montré. En tout cas, depuis ce moment on n'a plus eu de nouvelles … J’espère que le fantôme l’a pas traumatisé, car sinon je veux bien aller lui faire un câlin à la p’tite ! 'Fin bref ... Tout sa pour vous dire que ... bah mince, j'me souviens même plus. Bah, ça sera pour un prochain article !

Mekiis, Barde qui n’a même pas peur de son ombre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:39

La fête des mères : une alchimie particulière entre une mère et une fille


Article de Sélène, bannière de Sainte-éthique.

La fête des mères, encore un moment plein de joyeusetés pendant l'année. C'est le moment de faire un étalage de son affection envers sa mère en lui offrant un joli cadeau de surcroit. Autant dire que ça fait partie des moments que j'adore parce que j'arrive à refourguer des articles de pacotille pour très chers... enfin bref.

Cette année encore, les mères allaient pouvoir avoir le plaisir de se faire offrir des cartes à brûler, des pioux empaillés, des colliers en dents de chef de guerre bouftous et d'autres saletés dont elles ne savent pas quoi faire et qu'elles n'osent pas jeter pour ne pas vexer leur(s) enfant(s) chéri(s).


Je dois avouer que Nabu-Terrflaye avait fait fort cette année. Elle est venue en pleine Milifutaie se vanter d'avoir offert une potion à sa tendre mère tout en ricanant comme elle sait si bien le faire après un mauvais coup. Il y avait là plusieurs aventuriers de passage et quelques membres du clan Mercenaire Nedora-Riem.



Nous sommes allés voir la mère de Nabu dans la forêt Abraknyde, dans la caverne menant à la route secrète des fleurs. J'avoue avoir bien ri de la blague de Nabu, elle avait mis au tapis sa génitrice... littéralement. Sa chère mère, Nabu-Latasse, se tenait couchée devant nous sous la forme d'un tapis de peau tout en vociférant des injures (Faut dire qu'on lui marchait dessus, j'ai même essuyé mes bottes sur cette vieille peau).



Elle nous a demandé notre aide pour lui chercher un moyen de la sauver tout en nous promettant un don unique en récompense à chacun. Elle avait reçu la visite d'un Osamodas qui s'était moqué d'elle et qui avait eu la cruauté de lui laisser sous-entendre qu'il savait comment la sauver avant de la laisser dans cet état (Je n'aurais pas fait mieux). Il était parti pour le port de Madrestam. C'est là bas que nous avons filé pour le retrouver. Après quelques discussions avec les pêcheurs du coin et quelques échanges discrets de kamas, nous lui avons mis la main dessus.

Il se tenait sur la jetée en provoquant tout le monde. Encore un cas d'empoisonnement aiguë à la testostérone, le syndrôme du "si vous me battez je vous dirais tout mais vous êtes trop faibles pour moi, bla bla bla". Il faut dire que ce ne sont pas les brutes épaisses qui manquent dans nos régions. Huit aventuriers se jetèrent sur lui et après quelques échanges de
coups et de sorts, il rendit les armes et nous révéla ce qu'il savait.



Nous nous sommes rendu au château pour trouver la vieille ruine gâteuse d'alchimiste. Ce dernier a travaillé les nerfs des gens à force de radoter n'importe quoi et de partir sur d'autres sujets. Encore une victime de la Mère-Alzeille... Après quelques looooooooooongues minutes à tenter de lui expliquer ce que nous voulions sans pour autant qu'il l'oublie, il nous a conduit le long de la rivière Kawaï pour retrouver une fleur mythique qui ne pousse qu'à cet endroit et seulement à une certaine période : la Melorchide.

C'était une plante assez spéciale que nous avons trouvé. Elle invoquait des ronces à tout va et il a fallu la calmer pour réussir à lui arracher un pétale.





La chanson n'a pas eu beaucoup d'effet (pourtant la musique adoucit les meurtres...) contrairement à la solution charmante d'uriner dessus. Une fois le pétale récupéré, le vieil homme concocta la potion d'annulation des effets des potions et nous avons pu sauver Nabu-Latasse qui commençait à prendre la poussière. Elle nous a grâcieusement remercié en nous donnant un effet magique unique comme promis.


Sélène, barde amatrice de la science occulte qu'est l'alchimie


Dernière édition par Amato le Dim 15 Juin - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:39

Loterie sans frontières


Article de Sélène, bannière d'Uncia (dont le fond est extrait du dofus mag 4)

C'est le 12 maisial 638 qu'eut lieu la soirée spéciale loterie de la guilde Droppeurs Sans Frontières.

De nombreux aventuriers vinrent des quatre coins du monde, comme quoi les zaaps sont vraiment pratiques. Depuis la fin du service continu du Resto-guilde, cela fit plaisir à tous les aventuriers de pouvoir se retrouver ensemble pour ce moment de convivialités.

Les tickets étaient mis en vente pas Papi-Droppeur et Coeur-Agile à 2000K pièce. Selon le nombre de tickets pris, cela débloquait des prix de plus en plus prestigieux, notamment un fameux gelano.




Après que les participants eut pris leurs précieux tickets, ils s'éparpillèrent un peu dans la maison. Les discussions allaient bon train en attendant le tirage. Il était dommage que quelques divertissements n'aient pas été prévus pendant ce temps d'attente. Après un long moment dû manifestement à quelques problèmes techniques, le tirage eut enfin lieu.

Les gagnants furent les suivants :
Acidburnc : Gelano
Avatar-de-serra : ceinture chafeuse
Booritos : Rune ga pm, Ceinture du rat, Bouclier terrdala
Eomith : Ceinture Ouginakiale, Anneau prespic, Anneau en mousse
Enutrof-D-El : Parchemin doré, Cawotte maudite
Lagan : Potion tsunami
Messager-de-l-enfer : Guenille
Spira : Cape du Mori Arty
xxxthe-enixxx (notre nini du Times) : 200 bières bworks, Cape jules yanos, 1 ceinture chafeuse, Dofus cawotte

Cette loterie devait à l'origine servir d'inauguration au casino de Droppeurs-Sans-Frontières, mais malheureusement par manque d'effectifs, il nous a été annoncé par la suite que le casino ne pourrait ouvrir ses portes prochainement. Le projet n'est pas abandonné, mais il prendra un peu de retard par rapport aux prévisions.

Espérons que le casino puisse réouvrir prochainement, bonne chance aux Droppeurs-Sans-Frontières (et une fois leurs machines à sous pleines, je me ferais un plaisir de les vider)

Ténébreusement vôtre,

Sélène


Dernière édition par Amato le Lun 16 Juin - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:39

L’histoire des bardes des zondes de dofus on air


Article d’Amatos, bannière d'Uncia


La rune radio, certains d’entre vous ont entendu parler de ce mystérieux objet, donnant à son propriétaire l’accès à des musiques de bardes talentueux ainsi qu’a de nombreux informateurs connaissant les différentes dimensions du monde des 12.

Cette rune a été crée par un sadida talentueux du nom de Cassiopée qui en plus d’être un habile bricoleur était un barde des plus efficace, donnant à ceux qui l’écoutaient moults défis et récompenses. Il s’entoura rapidement d’une équipe d’animateurs, de diplomates et de constructeurs de maisons tous aussi talentueux les uns que les autres. Malheureusement pour nous tous, le maître disparut, happé par une autre dimension qui emprisonna son âme dans ses terribles rets. Son second, qui apportait les kamas nécessaires aux fonctionnements des runes pris alors les commandes, mais n’ayant pas le talent de meneur de son prédécesseur, l’équipe finit par se disperser, au gré de ses envies et de ses projets.

De ces malheurs, deux créatures que vous connaissez bien, aidé par quelques autres il faut bien l’avouer, en la personne de Leward et d’Amatos décidèrent de perpétuer cette grande aventure. Ils trouvèrent en la personne de Lucinda une nouvelle motivation, n’effaçant pas les pertes de leurs anciens collègues mais leur donnant la motivation pour recommencer le projet. Par respect vis-à-vis de leur ancien maître, ils ne plagièrent pas le nom de sa première rune du nom de Radio Dofus, ne souhaitant pas entacher ce qui fut une belle et grande invention par leurs erreurs et leurs tâtonnements.

Aujourd’hui, d’autres se sont joints à eux, venant d’autres dimensions du monde des 12 et apportant encore et toujours une âme à cette mystérieuse rune dont les trois anciens gardent avec jalousie le secret. De leurs efforts conjoints naquit dofus on air, qui en plus de donner mouts informations sur toutes les dimensions du monde des 12, quelles soient passées, actuelles ou futures ainsi que l’hors-monde, antre des terribles 24 démons des heures.

Nous vous attendons tous dans l’antre de dofus on air, en espérant qu’avec nos moyens, connaissances et humeurs nous réussiront à vous divertir, tel les bardes qui nous ont glorieusement précédés.

[HRP] Amis lecteurs, voici une petite pub Role Play pour dofus on air, projet de Webradio sur notre univers de jeu qui me tient particulièrement à cœur. Pour ceux qui ont eu un peu de mal à suivre, Dofus on Air est une Webradio diffusant des musiques libres de droit, vous permettant de découvrir de nouveaux artistes, tout aussi talentueux que ceux qui passent sur les radios et télévisions. S’ajoute à cela des émissions, en live ou non, concernant les différents serveurs de dofus, les autres jeux d’Ankama Games, ainsi que les différentes activités de la société Ankama ( éditions, convention … ). Si vous souhaitez nous rejoindre, ou bien tout simplement écouté nos clowneries sans prétentions autre que celle de vous et de nous amuser, rendez-vous sur www.dofus-on-air.com.

Bardesquement votre, Amatos, animateur de dofus on air.


Dernière édition par Amato le Mar 17 Juin - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:40

Summens Times for You



Notre sram qui n'a pas froid aux yeux continu ses aventures.

Citation:
La séance commence. Les voix sombres s’élèvent, discutant entre elles et à l’attention de tous.
Un meurtre a eu lieu il y a une heure à l'hospice.
_Un meurtre d’une répugnance de 7ème degré.
_Un meurtre non autorisé.
_Peut –être même gratuit.
NIL MORTIFI SINE LUCRE !
La maxime des guildes d’assassins de part le multivers est ainsi. Et c’est en chœur que tous les Srams la prononcent haut et fort en cet instant. On ne tue pas gratuitement, c’est blasphème.
Un brouhaha s’élève dans la salle. Et le rituel de sécurité préserve des vies aujourd'hui. Chaque assassin est indigné. Cette situation est intolérable. Il a fallu des siècles pour codifier les assassinats, mettrent en place les quotas, et les contrats, et les autorisations. Le marché du meurtre a été intégralement conquis par les Srams, et cette situation a coûté très cher. Que quelqu’un se permette de tuer sans l’aval de leur communauté, c’est inacceptable. La milice en fera une question de justice, les assassins une question de vengeance. Personne ne vole les Srams.
« Silence. »
Les srams se calment. Le silence revient dans la salle.
Chacun d’entre vous doit mener à bien les contrats ou missions qui lui ont été confiées. Mais à dater de ce jour, et jusqu’à nouvel ordre, toutes les informations recueillies devront être communiquées aux greffiers. Tout ce que vous pourrez entendre devra être noter et rapporter. Peu importe ce que ça représente comme manque-à-gagner, nous devons impérativement nous assurer qu’aucun Fril-Anse ne fasse surface.
Ce terme Fril-Anse est l’apogée de l’égoïsme et de la traîtrise dans le langage sram, mais seulement pour ses connotations péjoratives. Rien à voir avec l’égoïsme et la traîtrise que l’on encourage dès le plus jeune âge. Comment dire…. Vous voyez, il y a le mauvais traître, qui poignarde ses compagnons dans le dos pour voler leur or à la moindre occasion, et il y a le bon traître, qui poignarde ses compagnons pour les détrousser… mais c’est pas pareil.
Srams. Passez tous devant un greffier pour faire part de vos dernières infos puis disposez. La séance est levée.
Que l’Ombre vous garde.

Au moins, c’était court. Maintenant il va falloir attendre et passer devant les greffiers. Mais les mains peuvent revenir sur les dagues. Talion en profite pour comparer ses formidables armes aux nouvelles de Kralyzec. Les profanes s'intéressent toujours aux lames des Srams qu'ils peuvent entrapercevoir. Les assassins s'intéressent plutôt aux manches et aux fourreau, contenant tout l'attirail du parfait combattant de la nuit : codelette, fil à égorger, poison en tout genre, emphétamines de guerre, poudre noire, etc...
D’autres s’échangent des trophés. Une corne de Minotoror, une épaulette de Dark Vlad. Les Srams répugnent à l'idée se côtoyer, c’est un fait, mais surtout une tradition. En réalité une fois réunis, ils sont ravis de comparer leurs petites astuces, leurs dernières prouesses. Chacun s’occupe en attendant d’être appelé par l’extrémité d’un couloir…

Talion !

Déjà ? Pour une fois qu'on s'amuse...
Un bref hochement d’au revoir à ses confrères vêtus de noir, et Talion se dirige vers le couloir. Ici, Talion est plutôt considéré comme un Sram "voyant", si l’on peut dire. Au milieu de cette confrérie qui vénère le port de costumes noirs, l’assassin « forestier » est parfaitement reconnaissable avec ses tons verts et marrons. Mais cette caste de combattant se moque rarement de ces membres accomplis. Et les différences vestimentaires de Talion ont toujours été très bien acceptées, dès lors qu'elles lui ont valu les meilleurs exploits en terme de camouflage et un formidable palmarès de victoires étudiantes dans les épreuves de combat en milieu sauvage.
Au tournant du couloir, Talion serre les dents encore davantage. Que de surprises aujourd’hui. Il n’est pas accueilli par un greffier, mais par Babylone, un des Maîtres, et plus particulièrement son ancien maître. Celui qui lui a transmis les dernières connaissances que tout assassin doit posséder avant de partir à l’aventure hors de son clan. Celui qui a finalisé un apprentissage long, douloureux, spartiate. Celui qui a admis Talion au rang des assassins confirmés après la dernière épreuve surprise : survivre à une attaque en traître de son propre maître. En effet, c’est le genre d’épreuve qui a tendance à ne sélectionner que les paranos…

Alors, p’tit, ça avance ton enquête ?
_Je ne suis pas votre petit. J’ai réuni quelques informations sures, et je sais maintenant où trouver une mine d’informations quant au problème que vous m’avez soumis.
_Et c’est tout ? réplique Babylone d'un air déçu.
Lancer un regard haineux dans ce genre de discussion n’est pas vraiment une forme d’hostilité. Aussi il est normal que Talion se permette se genre d’agression vis-à-vis de la pique offensante de son interlocuteur. Ne pas la relever serait cracher sur son honneur. Ce regard que l‘on pourrait traduire par « continuer à surveiller vos arrières » est plutôt indispensable pour laver l'affront, et est en général tout à fait toléré comme une ponctuation.
Cette information est viable, et sûre. Maintenant ma destination est compliquée à atteindre. On n'entre pas dans la bibliothèque personnelle d’Alister comme dans un zaap. Je pensais d’ailleurs avoir trouvé un moyen d’y accéder, mais la nouvelle de ce meurtre va doubler les surveillances, et fermer les zones sensibles. Ca ne m’aide pas. Je pense d’ailleurs que demander à tous les Disciples de partager leurs infos est un signe que vous nous cacher pas mal de chose sur cette histoire…
_ Bien sur. Et c’est mieux ainsi… et pour continuer à les cacher je dois te les révéler n’est-ce pas ? T’es vraiment un chiant p’tit.
_ Vous êtes mon modèle…
Un léger sourire. Babylone déteste Talion, autant qu’il l’apprécie. Former un jeune et l’amener à devenir meilleur que soit (ou pire c’est selon) est très flatteur pour l’ego d’un instructeur.
Bon. Il ne s’agit pas d’un meurtre de type 0. On est très loin du coup de couteau, ou de l’empoisonnement basique. La victime a été pour ainsi dire incrustée, ou propulsée, enfin on y réfléchit toujours mais maintenant elle est éparpillée sur le mur avec lequel elle est devenue très très proche. Un bon petit 7/10 là. Un écrasement est peu probable, cela aurait défoncé le mur. On oublie l’hypothèse du trooll ou du minotoror, nous sommes à Bonta. Il y a de grandes chances que le meurtrier soit passé par la fenêtre, qui était toujours ouverte, donc le coupable n'est pas un simple exécuteur qui aurait enfoncé la porte. Mais ce mou de Graimet a pris possession de la scène avant nos experts. Donc pour l’instant nous n’avons ni traces, ni indices. Aucun moyen d’identifier la victime pour le moment.
_ Ca pourrait être l’un des nôtres…
_ C’est dur de l’admettre, mais oui, ça pourrait… c’est bien ça notre souci actuel. GrosTas était sur place. Il s'agit du surnom affectueux de Filyp Idik. Donc pendant que les badauds se flattaient de l’avoir repérer, ton "ami" Kralyzec s’est faufilé entre les miliciens et a pu approché la scène du crime. Mais la reine des Cat-Ains était sur place, et il n’a pu prendre le risque d’être repéré. Tout ce qu’il sait, c’est que la victime portait soi-disant un contrat d’assassinat sur elle. On ne sait pas encore ce qu’il contenait.
_ Soi-disant, oui. Excellents ces enquêteurs qui trouvent un contrat intact sur les restes déchiquetés d’un cadavre dont même les ongles ont été réduits en miettes. Il va évidemment prendre ça pour argent comptant, proclamer avoir trouvé un coupable, et s’empresser de se vanter pour justifier une prime… De son côté le tueur sera tranquille et hors d’atteinte, et il aura jeter la faute sur notre Caste… ajouta Talion dépité.
_ C’est exactement ce que nous pensons. Ca peut être l’œuvre d’un des nôtres, pour casser notre rigidité juridique concernant les contrats, et remettre au goût du jour les Fril-Anse. le dernier mot soufflé avec le plus grand dégoût, Babylone farfouille dans sa cape, et Talion se prépare à utiliser ses dagues, juste au cas où, en enchaînant :
Ou bien il cherche à nous tourner les uns contre les autres, pour nous détruire, ou simplement nous occuper ailleurs…
Babylone hoche la tête doucement, et reprend en continuer à agiter ses moults poches secrètes :
Et c’est pour ça que tant que nous ne savons pas, nous ne pouvons pas prendre de risques. La mission que je t’ai confiée est capitale. Nous ne pouvons nous permettre de l’ignorer quelques jours. Astrub risque trop de partir en fumées.
_ Et mêmes si nous les méprisons, cette plate forme commerciale est essentielle pour l’équilibre du monde.
_ Exact gamin ! Astrub à néant, les intermédiaires commerciaux disparaissent, Bonta et Brakhmar entrent en guerre ouverte, et l’économie se casse la gueule.
Le vieux Maître oscille entre l’idée merveilleuse d’une guerre et le désespoir sans fond d’une ruine totale. Il n'en remarque même pas Talion qui serre les manches de ces dagues en entendant le mot gamin. Babylone sort alors un curieux objet grotesque d'un dernière poche, et s'adresse à nouveau à son disciple le plus talentueux :
C’est pour ça que tu ne dois fournir tes infos à personne. Ni aux greffiers, ni mêmes aux Maîtres. Ni même à moi. Tu es tout seul Yautja. Démerde-toi pour mener à bien ta mission. Tu n’as plus de comptes à rendre à personne, et tout le monde est ton ennemi. C’est comme pendant les manœuvres de l’an dernier dans le Bois de Litneg sur le thème "Il ne peut en rester qu’un". Va, et réussi. S'il m'arrivait quelque chose, quand tu auras résolu cette énigme, présente cet obvijevant au conseil, il leur confirmera que je t'avais confié cette mission.
Talion se saisit de l'objet en forme d'anneau et aux couleurs exécrables mais heureusement assez furtives. Ces objets vivants sont assez pénibles, mais Babylone a sûrement trouvé un moyen pour rendre celui-ci totalement silencieux en dehors des paroles qu'il devra répéter au conseil. Un gage de confiance. Et pourtant un Maître qui envisage sa propre mort, c'est assez exceptionnel...

Putain, c’est réconfortant ça…

Bonta, décharge des bricoleurs
Tal !
_Kralyzec ?
_Juste pour te prévenir... il y avait ton nom sur le contrat. J'ai préféré ne pas le révéler au conseil tout de suite. Ils ne devraient avoir accès aux pièces à conviction que d'ici 30 à 48 heures. Enfin voilà, tu sais à peu près le délai que j'ai réussi à te fournir avant que les Maîtres les plus radicaux n'envoient quelques assassins à tes trousses...
Talion reste muet autant devant cette information que devant cette marque de générosité venant d'un Sram.
Merci Kral. Merci beaucoup.
_Allons, pas de remerciements. Essaie juste de rester en vie, puis tu me forgemageras mes dagues à vie !
_Pas de problèmes ! répond alors Talion, soulagé de savoir que l'info était purement intéressée.

Incroyable... Et pendant que Kralyzec retourne dans les profondeurs, voilà le gros tas qui fonce droit sur Talion maintenant, projetant des gouttes de sueurs froides tout autour de sa vaste personne. Il doit avoir un énorme problème, au moins à ses dimensions, pour prendre le risque d'attirer l'attention des quelques bricolos sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 14 Juin - 12:42

ENIGME


Article d'Orlinac et bannière de Nini.


Apres avoir remplacé chaque symbole par la lettre correspondante (une lettre = un symbole) vous trouverez une autre phrase dite par l'Obvijevant de Selene lors d'une réunion en présence de Sylfaen, des MJ et des modos





REPONSE DES JEUX DU NUMERO PRECEDENT :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amato
Fanatique Suprême
avatar

Nombre de messages : 1521
Age : 31
Personnage(s) : Amatos/Arylan
Guilde : Valhalla
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Dim 15 Juin - 16:15


Bannière d'Orlinac et Mekiis

"Petit bouton, grosse éruption"
Proverbe incitant à se méfier des apparences. Ce n'est pas parce que le bouton sur lequel on appuie est tout petit que ses effets seront proportionnels.

"La malédiction des êtres garous se transmettant par leur morsure, s'il y avait des souris-garous, il y aurait des fromages-garous."
Extrait de « Réflexions autour d’une choppe » par le voyageur BAMBOCHE.

"Je n'ai plus d'illusion sur mon sort."
Du Xelor PANESECH, entouré de Gobelins et se sentant à bout d’énergie magique. Extrait de « Dernières Paroles ».

"Donnez lui un levier, il soulèvera l'immonde."
Attribué à PARANIK à propos d’un de ses compagnons qui déclenchait une catastrophe chaque fois qu’il touchait un levier.

"Je suis venu, j'ai vu... si j'avais su !.."
Trouvé sur fragment de lettre ensanglanté vers le bas, carbonisé vers le haut, et plein d’empreintes digitales verdâtres .La signature, presque mangée par de l’acide, commence par un P et finit par un K;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Rat de bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 548
Personnage(s) : -Selene-
Guilde : Underworld
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Jeu 26 Juin - 22:25

Voilà un numéro très complet de votre journal préféré (qui a dit qu'il déborde complètement ?). Je dis "votre journal préféré" parce qu'il faut bien admettre que nous sommes les seuls.

Selon la formule consacrée : à vos commentaires chers lecteurs et lectrices !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nini
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Personnage(s) : XxxThe-EnixxX
Guilde : Oxymore De Rire
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Jeu 26 Juin - 22:30

Très jolie édition qui nous a permis de retrouver des anciens et de faire connaissances aux ptit' nouveaux.

_________________


Nini, Fondatrice du Journal "TheSummensTimes", la plus jolie de toutes les enis...

Voulez vous devenir mes filleuls : https://www.dofus.com/fr/creer-un-compte-lowa/doumb45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesummenstimes.bbfr.net
Misswan
Novice


Nombre de messages : 1
Personnage(s) : Misswan
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Jeu 26 Juin - 23:12

Bravo pour ce numéro du Times, vous faites un super boulot..!!! Rolling Eyes
(En plus on parle des Nedoras ....Vous êtes exceptionnels ! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghama-Noula
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 218
Age : 26
Personnage(s) : Ghama-Noula
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Jeu 26 Juin - 23:35

Bravo, excellent journal (et oui, je le dis à chaque parution et je suis pas prêt de m'arrêter.).

Continuez comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros-Bil
Littéraire
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 27
Personnage(s) : Gros-Bil
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Jeu 26 Juin - 23:59

Encore bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leward
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1468
Personnage(s) : Leward
Guilde : Resto-Guilde
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Ven 27 Juin - 0:31

Excellent numéro Smile

Comment ça je me répète ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resto-guilde.info/
Kalyniax
Novice
avatar

Nombre de messages : 5
Personnage(s) : Kalyniax
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Ven 27 Juin - 1:07

Un grand bravo à vous! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seigneur-bliss
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 772
Age : 25
Personnage(s) : Fecabliss(186) Seigneur-bliss (96)
Guilde : Oserais-je le dire ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Ven 27 Juin - 16:11

Bah, que dire....
Jayjay, ça va ? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ns7.freeheberg.com/~restogui/
inzartar
Littéraire


Nombre de messages : 134
Personnage(s) : saya;inzartar
Guilde : Robin woodeur
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Sam 28 Juin - 12:15

Toujours aussi délicieux bravo et merci a vous tous!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DieuAzur
Lecteur passionné
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 24
Personnage(s) : Selphine, Disciple Sram de cercle 138
Guilde : From Hell
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   Mar 1 Juil - 16:46

Magnifique ! Je l'ai dévoré tout entier =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Times n°13 : juinssidor 638   

Revenir en haut Aller en bas
 
Times n°13 : juinssidor 638
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Summens Times] Parutions
» L'Amakna Times
» Première page du journal de LA Times.
» Social Network Times - Edition Spéciale - "Par Jason Anderson"
» [Deck] End of Times (1er du Tournoi du 23/08/13)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .: The Summens Times, and Co :. :: Les Summens Times ! Les parutions !-
Sauter vers: